A vélo, du Poulfanc à Port Anna

Un schéma directeur des pistes cyclables de Séné a été élaboré en 2011. Ce document a pour objectif de favoriser le développement des déplacements « doux » et s’inscrit dans une politique globale de transition écologique et énergétique.
L’objectif est de développer et sécuriser les pistes cyclables, non seulement pour arpenter la ville pour le loisir, mais également dans un but utilitaire.

– Attendu depuis de nombreuses années par les cyclistes de la presqu’île de Langle, le chaînon manquant de piste cyclable entre le Pont Lisse (à la sortie du bourg, derrière le Pôle Enfance) et le chemin d’exploitation du Morboul s’est achevé en 2017. Nombreux sont les cyclistes, réguliers ou occasionnels, qui apprécient ce nouveau tronçon, rendant les déplacements doux plus sécurisants sur cette portion de la presqu’île de Langle.
Cette liaison douce était une étape importante dans le projet de continuité Nord-Sud des pistes cyclables de la commune.
– Ce travail a depuis continué avec l’ouverture au printemps 2019 d’une portion de piste cyclable route de l’Hippodrome et avec un aménagement en octobre 2019 avenue Cousteau.

Appel à projets 2019 : « Fonds mobilités actives – Continuités cyclables »

L’État a débloqué des fonds pour aider les collectivités dans le déploiement de leur plan vélo.
En Bretagne, huit projets vont bénéficier de ces aides, dont trois à Séné. Ils viennent compléter le plan de déplacement communal. Les projets ainsi financés vont de Kergrippe à Montsarrac, pour un usage de loisirs et balades, et sur la route de Nantes et l’avenue Cousteau, pour les trajets domicile-travail ou domicile-école.

newsletter Inscrivez-vous et recevez
toute l'actualité de la ville de Séné !

Voir nos précédentes newsletters