Très Haut Débit

Le très haut débit (THD)[1] fourni par la fibre est un point incontournable du développement des territoires : apportant un confort dans l’usage des services numériques, il est surtout devenu indispensable pour les activités économiques et encore plus avec la crise sanitaire actuelle : télétravail, visioconférences, cours en ligne, téléconsultation, e-commerce… L’absence d’accès au THD est devenue pénalisante pour beaucoup.

[1] L’accès à Internet est considéré à « très haut débit » dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde.

Le plan « France Très Haut Débit » avait pour objectif ambitieux la couverture nationale en très haut débit pour 2022. Dans les faits, il faudra sans doute attendre 2030 pour y parvenir. Sur Golfe du Morbihan Vannes Agglomération, la charge du déploiement a été répartie entre deux opérateurs : Orange s’est engagé auprès de l’État à construire des infrastructures sur ses fonds propres pour les ouvrir ensuite aux différents fournisseurs d’accès Internet (FAI) en co-financement ; de l’autre, l’agglomération s’est appuyée sur l’entreprise Altitude Infrastructure et sur son réseau REV@ pour un développement rapide du THD vers les zones d’activité économique et les grandes administrations du territoire vannetais.

Où en est le déploiement de la fibre par Orange ?

Le réseau fibre sinagot prend forme en plusieurs étapes :

  • L’installation de 17 armoires optiques sur la commune (à ce jour, elles sont toutes posées) ;
  • L’acheminement de la fibre dans toutes les rues depuis ces armoires, par voie aérienne ou souterraine ;
  • La pose de points de branchement à proximité des habitations.

Le local ou logement devient alors éligible à la commercialisation d’abonnements fibre, chez Orange ou un autre fournisseur d’accès internet. Le raccordement est réalisé une fois l’abonnement souscrit.

En janvier 2021, 62 % des 6061 logements sinagots sont déjà éligibles. Le déploiement sous-terrain se poursuit rapidement. 1514 foyers sont quant à eux concernés par un déploiement aérien, plus long à effectuer (étude de charge des poteaux, accords Enedis, isolation nécessaire, possibilité d’enfouissement, etc.). 557 foyers supplémentaires seront éligibles avant l’été. Fin d’année, la quasi-totalité des foyers sinagots sera raccordable. Orange s’est fixé comme objectif fin 2022 pour le déploiement total.

 

Liste prévisionnelle des rues concernées par un raccordement au cours du premier trimestre 2021 :

Allées : de Canivarch, de la Rose des Vents, du Clos Saint-Laurent, Le Souvenir, Léon Bourgeois.
Avenue : de Geispolsheim
Chemin : de Saint-Laurent, des Courlis.
Clos du Poulfanc
Impasses : Bellevue, de Kerhuillieu, de la Brise, de Toul Er Lann, des 3 Pierres, des Alizés, des Châtaigniers, Pierre Loti.
Moulin de Cantizac
Routes : de Dolan, de l’Hippodrome, de Morboul, de Nantes, des 4 Vents, du Badel, du Gornevèze, du Versa.
Rues : de Bellevue, de Canivarch, de Cariel, de Kerhuillieu, de Limur, des Forsythias, des Magnolias, des Mésanges, des Orchidées, des Rosiers, du Moulin, du Poulfanc, du Verger, Jacques Cartier, Jean Bart, Magellan, Surcouf.

newsletter Inscrivez-vous et recevez
toute l'actualité de la ville de Séné !

Voir nos précédentes newsletters