Très Haut Débit

Le Très Haut Débit (ou THD) est un accès à Internet performant. Son développement est synonyme de confort pour nos usages domestiques d’Internet. Pour les entreprises, quelles que soient leurs tailles, le THD est devenu un vecteur de communication incontournable pour l’acheminement ou le transfert rapide de documents. Télétravail, sauvegarde en ligne, visioconférence… L’absence d’accès au THD pour certaines activités devient rédhibitoire.

Qu’est-ce que le Très Haut Débit ?

L’accès à Internet est considéré à « très haut débit » dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde. L’accès au Très Haut Débit est possible via plusieurs technologies :

  • la fibre optique jusqu’à l’abonné (qu’on trouve également sous l’appellation FttH : Fiber to the Home).
  • le réseau câblé existant dans les immeubles peut être modernisé et mobiliser la fibre optique quand elle arrive au pied de l’immeuble ou à l’entrée de la rue.
  • le réseau téléphonique en fil de cuivre, à partir duquel a été déployée la technologie « ADSL », sert désormais de support aux technologies de type VDSL2.
  • les technologies radio « Long Term Evolution » (LTE), comme la 4G pour un accès à Internet fixe, le WiMAX ou le satellite.

 

Le contexte national

Le plan « France Très Haut Débit » a pour objectif ambitieux la couverture nationale en très haut débit pour 2022. Si l’Etat a gardé la main sur son développement dans les zones rurales du pays, il a laissé aux territoires urbains et littoraux – plus densément peuplés – la liberté de s’organiser. Plus exactement d’arbitrer entre la mise en place d’opérateurs pilotés par les collectivités et des opérateurs privés.

 

Le développement sur Golfe du Morbihan Vannes Agglomération

Le choix a été fait de s’appuyer sur l’entreprise Altitude Infrastructure et sur son réseau appelé REV@ pour un développement rapide du THD vers les zones d’activité économique et les grandes administrations du territoire vannetais.
L’opérateur Orange prend désormais le relais pour déployer le THD vers les particuliers.

Qui bénéficie du Très Haut Débit aujourd’hui à Séné ?

Fin 2017, seules les zones d’activité du Poulfanc, de Kergrippe et 332 logements du quartier de Limur bénéficient du déploiement de REV@ (il est possible de faire un test d’éligibilité et de voir la liste des opérateurs sur le site www.reva-numerique.fr sous l’onglet Eligibilité).

Pour le reste, les quartiers sinagots sont dans leur grande majorité raccordés au réseau ADSL (jusqu’à 20 Mbits/s). Certaines habitations éligibles bénéficient même de la technologie VDSL2 leur permettant d’atteindre des débits supérieurs.

Quelles sont les prochaines étapes du déploiement de la fibre à Séné ?

Le déploiement de la fibre par Orange se fera en plusieurs étapes :

  • La pose d’armoires optiques dans les différents quartiers de la commune, en avançant par « plaque » de 300 à 400 habitations. Fin prévue en 2020.
  • L’acheminement de la fibre dans toutes les rues depuis les armoires optiques.
    Fin prévue pour 2022, sauf difficultés techniques.
  • La commercialisation d’abonnements fibre pour les particuliers et le raccordement de leur habitation.

En 2018, nous savons que la pose des armoires optiques concernera une partie du Poulfanc et les villages situés au sud-est de la commune : Montsarrac, Kerarden, Kerleguen, Michotte et Cressignan (voir les plans ci-dessous).

A NOTER

  • L’opérateur privé Orange décide des zones géographiques qu’il raccorde en priorité. Il se peut qu’une zone en soit à l’étape de la commercialisation des abonnements alors que les travaux n’auront pas commencé dans d’autres quartiers.
  • Même si on peut le regretter, sur notre territoire, le déploiement du Très Haut Débit est pris en charge par le secteur concurrentiel. Charge ensuite à chaque particulier de choisir un fournisseur habilité. D’autres opérateurs seront libres de proposer des offres fibre s’ils le souhaitent, ils devront alors louer les équipements installés par Orange.

newsletter Inscrivez-vous et recevez
toute l'actualité de la ville de Séné !

Voir nos précédentes newsletters