Habitat partagé : le projet réalisé au Purgatoire

La commune possèdait depuis 2013 une parcelle au lieu-dit Le Purgatoire, jouxtant la salle communale Ty Kelou.

Le terrain de 5537 m² possèdait une partie constructible de 1074 m² et des zones naturelles humides. Les anciens propriétaires avaient expressément demandé à ce qu’elle soit destinée à de la construction de logements sociaux. La proximité du bourg, de ses commerces et services en faisait en effet un endroit idéal pour accueillir un petit collectif de logements sociaux.

La collectivité a donc initié une réflexion sur de nouvelles formes d’habitat social en comité consultatif.
Puis, en lien avec le CCAS, un groupe-projet composé d’habitants impliqués, d’agents et d’élus s’est constitué. En a résulté le projet d’un habitat partagé.

Les premiers habitants y ont fait leur entrée le 15 juillet 2021.

Armorique Habitat retenu pour réaliser le projet

Après enquête auprès de divers partenaires sociaux et plusieurs visites de structures d’habitat partagé dans les environs, le groupe-projet a rédigé un cahier des charges pour la consultation de différents bailleurs sociaux. Le choix définitif s’est porté en décembre 2016 sur le projet présenté par Armorique Habitat : 12 logements locatifs sociaux (6 T2 et 6 T3) sur une parcelle de 1052 m². Le jury, composé d’habitants, d’élus et de techniciens, a eu une attention particulière sur l’intégration paysagère de ce programme situé en entrée de bourg, à la lisière de la campagne sinagote.

L’esprit de l’habitat partagé

L’objectif de ce programme est d’offrir mixité sociale et intergénérationnelle avec des loyers encadrés et des espaces communs conviviaux favorisant le « bien vivre ensemble » : l’aménagement global prend ainsi la forme d’un micro-hameau, organisé autour d’un espace vert partagé.
Il s’agit de favoriser les échanges entre les habitants, mais également avec les utilisateurs de la salle municipale Ty Kelou et les habitants du quartier.

La réalisation du projet

Les travaux ont débuté au printemps 2019.

Pour répondre aux obligations légales inhérentes à tout programme consacré exclusivement au logement locatif social, la collectivité a accompagné le bailleur dans la réalisation du projet, entre autres par :
• La viabilisation du terrain,
• La réalisation de places de stationnement dédiées au programme sur la parcelle communale attenante à la salle « Ty Kelou ».
Le tout pour un budget de 30 000 € HT.

La collectivité a profité de ces travaux pour repenser l’aménagement global du parking de Ty Kelou et assurer la continuité des liaisons douces entre le bourg et les villages.

Les logements ont accueilli leurs premiers occupants en juillet 2021.

newsletter Inscrivez-vous et recevez
toute l'actualité de la ville de Séné !

Voir nos précédentes newsletters

[sibwp_form id=1]