Monnaie locale : la Bizh

« Je peux vous payer en Bizh ? »

Depuis le 27 janvier 2018, il est possible de faire ses achats en Bizh dans le Pays de Vannes. Cette nouvelle monnaie locale, complémentaire et citoyenne, lancée à l’initiative de l’association MLK-Gwened, est utilisable dans les 34 communes de Golfe du Morbihan – Vannes Agglomération. Au 1er juin, elle comptait déjà 35 professionnels et 150 « consomm’acteurs ».

A Séné, plusieurs commerces l’acceptent déjà, et deux comptoirs d’échange vous permettent de vous en procurer !

La Ville salue cette initiative et soutient le projet par le biais du collectif citoyen des Petits Pas dans les Grands.

Qu’est-ce-que la Bizh ?

C’est une monnaie, complémentaire à l’euro, qui s’échange entre des « consomm’acteurs adhérents » et des « prestataires agréés » faisant partie du réseau. La Bizh circule entre ces acteurs sans quitter le territoire. Elle permet ainsi de dynamiser l’économie locale et de renforcer le lien social. Elle échappe aussi aux circuits financiers classiques et n’alimente donc pas la spéculation.

Est-elle légale ?

En France, les monnaies locales complémentaires et citoyennes ont officiellement été reconnues par la loi sur l’économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014. Actuellement, une quarantaine de monnaies locales sont en circulation, dont une dizaine en Bretagne (le Galais à Ploërmel, le Segal à Lorient, l’Heol à Brest, le Buzuk à Morlaix…). Elles sont plusieurs centaines dans le monde.

Comment payer avec des Bizh ?

La Bizh se présente sous forme de coupons en papier d’une valeur de 0,5 – 1 – 3 – 5 – 10 et 20 Bizh. La conversion est facile : 1 Bizh = 1€.
Pour pouvoir l’utiliser pour payer produits et services, consomm’acteurs comme prestataires agréés doivent être adhérents de l’association. Les professionnels, quel que soit leur statut (commerçants, artisans, producteurs, professions libérales, associations, collectivités…) peuvent entrer dans le réseau en signant la charte des valeurs. Celle-ci les encourage à adopter des pratiques respectueuses de la Nature et des Humains. La Bizh ne change rien à la comptabilité des entreprises qui demeure en euros. Elle s’utilise comme les chèques déjeuner ou les bons de réduction.

Comment adhérer et où trouver des Bizh ?

Pour se procurer des Bizh, il faut se rendre dans l’un des comptoirs d’échange habilités à enregistrer les adhésions à l’association, à délivrer les cartes d’adhérent et à échanger des euros en Bizh.
Ils sont actuellement 6, répartis sur le territoire de l’agglo, dont 2 à Séné :
Les Quatre Saisons BIO – Le Renard Givré, allée Marion du Faouët au Poulfanc
Aux Fleurs du Golfe – 6 place de l’Église (Les jeudis, vendredis et samedis)

Où la dépenser ?

La liste des comptoirs d’échange et des prestataires agréés pour recevoir des paiements en Bizh est mise à jour régulièrement sur le site www.bizh.bzh. Ils sont reconnaissables par des autocollants apposés sur leur vitrine. À ce jour, plus d’une trentaine de commerçants et associations acceptent la Bizh.
À Séné : Marée-Pages, Le Jardin de Balgan, Rochereau Charpente Bois, Les Potes au Feu, Valérie Lamour (psychologue-thérapeute), Cap’tain Marée – Coques en Stock, Les Quatre Saisons BIO – Le Renard Givré, le Local bio, Ferme maraîchère d’Ozon, Aux Fleurs du Golfe.

newsletter Inscrivez-vous et recevez
toute l'actualité de la ville de Séné !

Voir nos précédentes newsletters