Pêche à pied de loisir

Où pêcher coquillages et crustacés à Séné ?

zosteres

Herbier de zostères

Etant donné l’importance des zones naturelles protégées à Séné, mais aussi pour des raisons de salubrité, peu de lieux sont ouverts à la pêche à pied.
La seule zone autorisée correspond au sud de la presqu’île de Langle (de son extrémité ouest jusqu’à la Pointe du Bill à l’Est), hors chantiers ostréicoles et herbiers de zostères*, et à moins de 15 m des parcs conchylicoles pour les coquillages bivalves.

Les herbiers de zostères (voir la photo ci-contre) permettent de maintenir la qualité écologique du milieu, en servant de nourriture aux bernaches par exemple, ou encore au développement des hippocampes. On en trouve près de l’île de Boëde entre autres. Les herbiers de zostères sont sensibles aux dégâts occasionnés par la pêche à pied.

En dehors de ces zones, la pêche à pied est interdite (ainsi que la pêche à la ligne dans la Réserve Naturelle).

Avant de partir

Vérifiez les dates d'ouverture de la pêche !Consulter la règlementation de la pêche de loisir
Vérifiez qu'il n'y a pas d'interdiction temporaireQualité sanitaire des zones de pêche
Prenez connaissance de la maréeSite marée info
Renseignez-vous sur la météoLa météo à Séné

Pendant la pêche

  • Utilisez des outils non ravageurs qui respectent l’environnement et remettez les pierres dans le bon sens (les algues au-dessus).
  • Pêchez uniquement ce que vous consommez : ne collectez pas plus que nécessaire à la consommation familiale. De toute façon, la vente des produits pêchés est interdite !
  • Attention aux quantités autorisées, mais aussi aux tailles réglementaires !
    Laissez sur place les coques de moins de 3 cm ou les moules et palourdes de moins de 4 cm : en effet, une palourde par exemple a besoin de deux ans et demi pour se développer. Une praire quant à elle met sept ans pour atteindre la taille de 4,3 cm ! Si vous en ramassez de trop petites, elles n’auront pas eu le temps de se reproduire et leur quantité risque de diminuer.
    Une réglette réalisée par le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan vous fournit toutes les informations sur les tailles des coquillages et des crustacés ainsi que les quantités que vous pouvez prélever. Elle est disponible en mairie ou téléchargeable ci-dessous.

 

Après la pêche

  • Un lavage à l’eau de mer est recommandé : bien faire dégorger les coquillages enfouis (palourdes, coques, couteaux…), au minimum 4h dans de l’eau salée (environ 30g de sel pour 1L d’eau, ou bien dans de l’eau de mer claire), puis bien les cuire.
  • La pêche peut être conservée au maximum 24 heures et dans un endroit frais.

Quelle qualité pour les eaux du Golfe ?

Il y a très rarement des arrêtés d’interdiction de pêche à pied dans le Golfe. En deux ans et demi, aucun arrêté n’a été pris sur Séné, contrairement à d’autres endroits.
Des tests sanitaires sont réalisés tous les mois par l’Agence Régionale de Santé et l’Ifremer. En fonction des résultats, les sites de pêche sont classés en 4 catégories : pêche à pied autorisée (A), tolérée (B), déconseillée (C) ou interdite (D). En ce qui concerne la pêche à pied de loisirs, elle n’est autorisée que sur des sites classés A ou B.
A Séné, le site étudié le plus proche est celui du Lern (île d’Arz), classé B. Aucun résultat de qualité médiocre n’a été observé depuis septembre 2013, cependant des résultats de qualité moyenne restent parfois observés. Il est conseillé de bien cuire ses coquillages pour limiter le risque bactériologique.

newsletter Inscrivez-vous et recevez
toute l'actualité de la ville de Séné !

Voir nos précédentes newsletters