Les actions de protection

En raison de la grande richesse de son patrimoine naturel, Séné comporte de nombreux sites protégés.

 

Les sites Natura 2000

Séné est incluse dans deux sites du réseau européen Natura 2000 :

  • une zone de protection spéciale pour les oiseaux ;
  • une zone spéciale de conservation consacrée à la protection des habitats et des espèces (faune, flore).

Cartographie du réseau Natura 2000 en Bretagne

A l’intérieur de ces zones, les activités (aménagements, activités agricoles, constructions, activités sportives) peuvent être soumises à une évaluation des incidences pour pouvoir être autorisées.

La Réserve Naturelle des Marais de Séné

Cette réserve naturelle nationale couvre le quart du territoire communal !

Visiter le site de la réserve.
Visiter le site nationel des réserves naturelles.

Les Espaces Naturels Sensibles du Département

La presqu’île de Villeneuve et l’île de Boëde sont des sites acquis par le Conseil Départemental du Morbihan. Ils font partie des 3 000 ha achetés dans le département depuis 1974, participant ainsi aux missions de protection confiées par la loi aux départements, dans le but de :

  • préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels ;
  • assurer la sauvegarde des habitats naturels ;
  • élaborer et mettre en œuvre une politique d’acquisition, de gestion et d’ouverture au public des espaces naturels sensibles, boisés ou non.

En savoir plus sur l’action du Département. 

Les terrains du Conservatoire du Littoral

Le Conservatoire de l’espace Littoral et des Rivages Lacustres est un établissement public créé par l’Etat en 1975, pour acquérir des parcelles du littoral menacées par l’urbanisation ou dégradées. Le but est d’en faire des sites restaurés, aménagés et accueillants, dans le respect des équilibres naturels. L’un des objectifs du Conservatoire est de préserver le tiers vivant du littoral français.

A Séné, le Conservatoire est propriétaire de 160 hectares (et affectataire de 190 ha de domaine public maritime) situés dans la Réserve Naturelle et autour de l’anse de Mancel. Ces espaces naturels constituent le site des marais sinagots.

Les espaces naturels communaux

La commune de Séné est, elle aussi, propriétaire d’espaces naturels remarquables :

  • les prairies à orchidées de l’hippodrome de Cano, comportant plusieurs espèces animales et végétales protégées ;
  • le marais de Lann Guermat, visible depuis le Pont Lisse (bourg), qui abrite de nombreux oiseaux d’eau.

Plages sans poubelles

A l’été 2017, la municipalité a supprimé les poubelles sur certaines plages.
À leur place, des panonceaux, « Sans poubelle, la plage est plus belle ! Je ramène et je trie mes déchets à la maison ».

Par cette action, et outre l’aspect esthétique mis en avant dans le slogan, la collectivité souhaite responsabiliser les citoyens, faire de la pédagogie et amener les usagers à modifier leurs comportements : ne plus laisser les déchets n’importe où, mieux trier, utiliser de la vaisselle réutilisable pour le pique-nique, limiter les emballages, mieux consommer, etc.

Cette réflexion s’est appuyée sur plusieurs constats :
– plus un site est propre, plus il est respecté par les usagers ;
– plus les poubelles sont nombreuses, plus elles débordent. Et les déchets déposés sur le haut ou au pied de poubelles trop pleines s’envolent ;
– beaucoup de déchets sont mal triés (notamment le verre) ;
– les poubelles des plages sont souvent utilisées au-delà de leur but premier : par des riverains se débarrassant de déchets ménagers dérangeants, par des plaisanciers au retour de sorties en mer, par des campings-caristes… Elles deviennent alors de vrais points de collecte.

L’idée est de prendre le problème à l’envers : plutôt que d’intensifier le ramassage, il s’agit de limiter les points d’apport.

A l’été 2018, les retours de cette expérimentation étant très positifs, la suppression des poubelles a été étendue aux autres plages de la commune.

Aujourd’hui, la commune est passée de 3 m3 de déchets collectés en moyenne après les week-ends ensoleillés, à environ 100 litres.
Lors d’opérations de ramassage de déchets sur les plages, on ne trouve plus de déchets de pique-nique (mais plutôt des déchets rapportés par la mer).

La démarche fait partie des efforts pour le respect de l’environnement regroupés dans le mouvement citoyen « Les Petits Pas dans les Grands », qui promeut un ensemble de mesures citoyennes et de gestes quotidiens en faveur de l’environnement et du développement durable.

Les associations sinagotes de protection de l’environnement

 

newsletter Inscrivez-vous et recevez
toute l'actualité de la ville de Séné !

Voir nos précédentes newsletters