Questions au conseil municipal

Depuis le 28 janvier 2021, une session de questions directes aux élus est organisée avant chaque conseil municipal.

En savoir plus sur les modalités du dispositif.

Le prochain conseil municipal aura lieu le mardi 1er février à 20h30. Il sera précédé par une session de questions aux élus à 20h.
Les modalités et dates d’envoi des questions sont disponibles ici : https://www.sene.bzh/actualites/participation-citoyenne/questions-au-conseil-municipal/.

Réponses aux questions des habitants au conseil municipal du 2 décembre

Depuis plusieurs mandats municipaux, le sujet de l’extension du cimetière était à l’ordre du jour. Où en est la réflexion ? Y a-t-il des projets en cours d’étude ? Quelles sont les orientations envisagées ? Quels sont les délais prévus pour une mise en œuvre éventuelle ?

La commune a engagé en 2020 les études hydrogéologiques (vérification de la capacité des sols à recevoir des inhumations). Ces études sont un préalable à l’extension du cimetière actuel sur la parcelle limitrophe à l’ouest, placée en Emplacement réservé depuis plus de trente ans. Il s’agit d’une procédure longue qui nécessitera, après acquisition du foncier en cours de discussion, l’établissement d’un projet qui sera soumis à l’Agence Régionale de Santé. Une enquête publique devra précéder l’autorisation du Préfet, obligatoire puisque le projet est situé à moins de 35 m de maisons d’habitation.

Qu’en est-il de l’assainissement collectif à La Croix Neuve, Falguérec et dans le lotissement de la Réserve Naturelle ?

Le hameau de Falguérec a été raccordé au réseau d’assainissement collectif en 2007.
Le hameau de Kerstang est en zonage d’assainissement autonome.
A l’annexe sanitaire du PLU de Séné, le hameau de la Croix Neuve figure en zone d’assainissement collectif. Cependant, aucun réseau n’y a été réalisé. Il y a 13 habitations. La révision du PLU de Séné peut être l’occasion d’examiner les avantages et inconvénients de ces notions d’extension, au regard des potentialités limitées en terme de densification de l’habitat et des possibilités ouvertes depuis 2009 par certaines filières techniques d’assainissement autonome en zone peu urbanisées.

Réponses aux questions des habitants au conseil municipal du 7 octobre

Questions multiples d’habitants à propos de l’installation de cirques sur la commune, et notamment de cirques avec animaux :

Sur des terrains privés qui ne lui appartiennent pas, la Ville ne peut choisir les lieux, moments et types de cirques accueillis. Concernant les cirques avec animaux, la Ville ne possède pour le moment pas les outils juridiques pour les interdire, mais elle va être attentive à ce qui va être voté à l’issue des discussions parlementaires sur le projet de loi sur la condition animale.

Autres questions :

« Est-ce qu’un aménagement piéton est prévu pour relier Kerhuilieu au rond point de Cantizac? Les résidents de Kerhuillieu et les randonneurs doivent longer sans aucune sécurité une route où les voitures ne roulent pas souvent à 50km/h et débordent sur les pistes cyclables, sans aucune protection. Des familles avec des enfants et poussettes doivent composer avec les vélos qui eux aussi roulent vite. Dans le cadre des mobilités douces qui devraient concerner la marche autant que le vélo, peut-on espérer un trottoir au moins d’un côté de la route à court terme pour rejoindre le bourg en sécurité ? »

La rue de Kerhuillieu est une route départementale (D199), la Ville doit donc travailler en concertation avec le Département. Suite à l’élargissement de la voie vélos et piétons au détriment de la voiture, un nouveau contact doit être pris avec le Département pour travailler sur l’amélioration de la sécurité des piétons et des cycles. Toutefois, comme pour de nombreuses pistes, celles-ci sont identifiées comme des zones mixtes piétons et cycles, où le civisme et la capacité à cohabiter dans le respect des usages sont absolument nécessaires.

« La piste cyclable devant l’hippodrome a été refaite pourtant rien n’a été pensé pour les piétons et certains cyclistes vont vite. Est-ce qu’une voie piétonne est prévue ? »

Cette piste est identifiée comme une zones mixte piétons et cycles. La voie piétonne existe en stabilisé, ainsi qu’une voie cyclable bidirectionnelle. La règle du savoir vivre ensemble s’applique, il faut que chacun œuvre pour une bonne cohabitation entre les piétons et les cyclistes.

« Est-ce qu’un passage piéton est envisageable devant l’entrée de la ferme de Cano car il est extrêmement dangereux de quitter ce chemin et de traverser la route de l’hippodrome pour rejoindre la voie en face ? »

Cette demande sera étudiée par la commission Urbanisme Déplacement Aménagements Urbains – Voirie. Pour des raisons de sécurité, la mise en place d’un passage piéton à cet endroit paraît inappropriée. La réflexion pourrait s’engager sur un passage au plus près du rond-point.

« Est-ce que la plage de Moustérian est autorisée aux chiens car il n’y a pas de panneau et les propriétaires canins viennent les promener non attachés ? C’est une plage familiale, retrouver des déjections, voir un chien arriver en courant passant sur les serviettes, n’est pas agréable. Dans le cas où la plage est interdite, peut on poser un panneau et le faire respecter ? »

Toute les plages sont interdites aux chiens du 1er mai au 30 septembre, même tenus en laisse.
Dans le cadre d’une réflexion plus large sur la cohabitation de tous les usages (de la plage, des abords, de l’estran et du plan d’eau), la signalisation sera renforcée d’ici l’été prochain, tout en veillant à une mise en forme pertinente et harmonieuse de l’information et à la non-multiplication des panneaux.

« Peut-on clôturer pour des questions d’hygiène l’aire de jeu de Moustérian car des chiens viennent gratter le sable et faire leurs besoins ? »

La mise en place de clôtures autour des jeux de Moustérian n’est pas dans l’esprit du lieu, espace ouvert vers la plage et la prairie.

« Quand la municipalité envisage-t-elle les travaux de la rue des écoles car il est urgent de la sécuriser au bénéfice des scolaires, parents, habitants, nounous avec poussettes et personnes handicapées? Il est urgent d’installer un panneau pédagogique « attention danger » lumineux montrant la trop grande vitesse des véhicules. Un panneau de rappel de « la priorité à droite » est aussi indispensable avant la rue des marronniers ».

La réhabilitation de la rue des Écoles fait partie du programme d’investissement du mandat, d’ici à 2024/2025. Le trottoir au sud a été réalisé en 2021. La partie nord sera réalisée au premier semestre 2022. Une réflexion est lancée par la commission Urbanisme Déplacement Aménagements Urbains – Voirie pour une limitation de la vitesse à 30 km/h après la zone 20 et un retraçage des bandes cyclables. Concernant les priorités à droite, et comme l’ensemble des situations de ce type sur la commune, le code de la route doit s’appliquer.

« Souhaitant profiter de la fibre et dans l’impossibilité de trouver l’armoire après contact avec les opérateurs (free, Bouygues), les services techniques de la ville, serait-il possible d’aider les concitoyens à bénéficier de ce service, sachant que dans quelques années seule la fibre sera disponible, sans parler du confort quotidien qui a motivé la commune à donner son autorisation d’installation ? »

Cette situation est partagée par d’autres habitants. Une mise au point générale doit intervenir à ce sujet entre la commune et la société Orange, qui gère via des entreprises sous-traitantes le déploiement de la fibre. La commune n’est en effet pas compétente pour accompagner les travaux sous-traités par Orange, ne disposant d’aucune information sur l’emplacement des armoires. La commune ne manquera pas de transmettre aux habitants toutes les informations obtenues, dans le cadre d’un prochain bulletin.

newsletter Inscrivez-vous et recevez
toute l'actualité de la ville de Séné !

Voir nos précédentes newsletters